CCA

Plus de 40% de la superficie gatinoise est situé en territoire agricole et nous pouvons compter

sur une manne incroyable de producteurs de qualité. Ces derniers se sont d'ailleurs prononcés à la fin de 2015 lors d'une consultation, qui a mené à un rapport exhaustif sur les réalités et besoins de ces professionnels passionnés de la terre. 

On peut citer le besoin de valorisation de leur travail, le besoin d’un marché public central, le besoin de relève et le besoin de caractérisation des terres non utilisées à des fins agricoles pour informer les promoteurs agricoles intéressés à les mettre en valeur. 

C'est sur ce genre de dossier que le Comité consultatif agricole travaille afin que le rural puisse avoir toutes les clés en main pour travailler main dans la main avec l'urbain. Une fierté pour moi, qui a grandi sur une ferme franco-ontarienne et qui connaît les difficultés entraînées par une économie basée en partie sur le fruit des champs et des plantations. Voilà aussi pourquoi je siège comme membre de la Table agroalimentaire de l'Outaouais!